Accueil

 
Les billets
Détails en +
L'encyclopédie
Statistiques
Les news
Actualités
Lexique
Contact
Annuaire
Echange-Vente
Faire un lien
Plan du site

Moteur interne



Bookmark and Share




 
  
 >> Accueil / Les nouveaux billets de banque du monde

 Les nouveaux billets de banque du monde
Responsable de publication : david nison

L'actualité des nouveaux billets de banque émis dans les différents pays du monde (articles en français et en anglais)...


  
Le premier billet de banque d'Australie vendu plus de 220.000 euros aux enchères    [Posté le 29/03/2014]
 

(AFP) - Le seul exemplaire connu du premier billet de banque d'Australie, émis en 1817, a été vendu aux enchères pour plus de 220.000 euros, une somme nettement supérieure aux prévisions, a indiqué jeudi la maison de vente.

Le billet de dix shillings avait été émis par la Banque de Nouvelle-Galles du Sud et sa mise en vente a attiré les collectionneurs du monde entier, a précisé Jim Noble, de la maison Noble Numismatics.

"C'est un record pour un billet qui date de l'époque coloniale. Il va rester en Australie mais je ne sais pas ce que l'acquéreur veut en faire", a-t-il ajouté auprès de l'AFP. "Ce serait bien qu'il soit exposé au public, c'est une chose merveilleuse".

Le billet été adjugé pour 334.000 dollars australiens (224.000 euros). Il était estimé à 250.000 AUD mais son importance historique a poussé les enchères à la hausse. Il s'agit du seul exemplaire parvenu jusqu'à nos jours, selon Jim Noble.

Le billet avait été découvert en 2005, dans une collection privée en Ecosse. Il avait sans doute été amené dans ce pays par le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud, Lachlan Macquarie, d'origine écossaise, ou un de ses proches.

Lachlan Macquarie avait débarqué à Sydney en 1809, dans une colonie britannique en crise car dépourvue de système monétaire stable depuis l'arrivée des premiers bateaux britanniques (la Première flotte) en 1788.

Londres lui avait refusé dans un premier temps l'autorisation de fonder un établissement bancaire. Il lui a fallu attendre 1816 pour parvenir à ses fins. Le 8 avril 1817, la Banque de Nouvelle-Galles du sud ouvrait ses portes et émettait ses premiers billets.

Source : ladepeche.fr


  
Tunisie : nouveau billet de 10 Dinars mis en circulation par la Banque Centrale de Tunisie    [Posté le 28/11/2013]
 

Un nouveau billet de banque d’une valeur de 10 Dinars, sera mis en circulation aujourd’hui, jeudi 28 Novembre 2013, par la Banque Centrale de Tunisie. Découvrez ci-après le communiqué de la Banque Centrale de Tunisie ainsi que le spécimen de ce nouveau billet.

Ci-après le communiqué de presse : La Banque Centrale de Tunisie mettra en circulation, à compter du 28 novembre 2013, un nouveau billet de 10 Dinars (type 2013) ayant cours légal et pouvoir libératoire.


Les principales caractéristiques de ce billet sont les suivantes :
Dimensions : 148 mm x 73 mm.
Principales couleurs : Bleu.  

RECTO
1) Avec impression en taille douce :
- Portrait d’«Abou El Kacem Chebbi» ;
- En haut, le texte « Banque Centrale de Tunisie » en arabe et au- dessous la valeur du billet en toutes lettres en arabe ;
- Le nombre « 10 » est imprimé dans les coins supérieurs droit et gauche du billet ;
- A droite en bas, deux traits horizontaux noirs  placés verticalement et deux autres traits plus longs figurent dans le coin inférieur gauche du billet  pour les malvoyants, sont aisément reconnaissables au toucher.

2) Avec impression Offset :
Des formes de style arabo-islamique et des motifs en arabesque garnissent le fond du billet.  

3) Les  numéros de série et  d’ordre du billet  sont composés de sept chiffres et figurent en  bas  à droite et en haut à gauche.  

4) En bas, à droite, les signatures du Gouverneur de la Banque et du Vice-Gouverneur et, à gauche, la date d’émission «20 - 3 - 2013».  

VERSO
- En haut, le texte suivant en français : «Banque Centrale de Tunisie» ;
- Au centre, une vue d’«El Medersa El Bachia» ;
- Verticalement, le long du bord droit, est inscrit le texte «Banque  Centrale de Tunisie» en toutes lettres arabes ;
- Des formes de style arabo-islamique et des motifs elliptiques de différentes couleurs figurent en arrière-fond du billet ;
- En bas à gauche, la valeur nominale du billet «DIX DINARS»  en toutes lettres françaises ;
- En haut à droite, le texte  « 10 Dinars » en arabe et à gauche, le chiffre 10 en haut et en bas.  

ELEMENTS DE SECURITE
1) Au recto et outre l’impression en taille douce :
- Filigrane : situé à droite du billet, il représente un olivier et au-dessous, à droite, le nombre « 10 » qui apparaissent nettement lorsqu’on regarde le billet à travers la lumière ;      
- Bande holographique : film argenté, placé à droite du recto parallèlement à la largeur du billet, en repérage entre des motifs de style arabo-islamique apparaît une suite d’éléments métallisés réfléchissants représentants « le drapeau tunisien, des plumes le portrait d’«Abou El Kacem Chebbi», le nominal «10», le texte «Dinars» en arabe et une fleur de jasmin» ;  
- Image latente : située à gauche du portrait d’«Abou El Kacem Chebbi», où apparaît le nombre «10» en inclinant le billet dans le sens horizontal à la hauteur des yeux ;      
- Micro-lettres : impression en micro-lettres des textes suivants :   l’inscription suivante : «BANQUE CENTRALE DE TUNISIE 10 DINARS» situé en haut à droite et à gauche ; le texte «ABOU KACEM EL CHEBBI» situé au centre ; et le nombre « 10 » dans divers endroits du billet.      

2) Au verso
- Fil de sécurité à fenêtre : apparaît au verso de façon discontinue et dont les parties visibles présentent une piste de couleur changeante selon l’inclinaison or/vert laissant apparaître une plume et un encrier, une zone transparente fluorescente sous UV avec le nominal «10» et une piste en métal aluminium avec les textes « BCT » et « DINARS » et des motifs visibles par transvision;     
- Micro-lettres : impression en micro-lettres des textes suivants :   l’inscription suivante : «BANQUE CENTRALE DE TUNISIE 10 DINARS» situé en haut à droite et à gauche ; le texte «EL MEDERSA EL BACHIA» au centre ; et le nombre « 10 » de chaque côté du billet ;      
- Couchage iridescent : une impression  réfléchissante, de couleur d’or et bleu, particulièrement visible sous certains angles et selon l’inclinaison du billet, représentant :   le nombre « 10 » en bleu et au-dessus une fleur de  jasmin  en or dans la partie  droite  du  billet ; deux fleurs de jasmin de couleur or situées sur le pourtour gauche d’El Medersa El Bachia et entourées de feuilles bleues.          

RECTO ET VERSO
- De petits cercles  jaunes dispersés sur les deux faces du billet en dehors de la zone du filigrane constituant un dispositif anti-photocopieurs en couleur ;      
- Un élément de transvision : Les éléments et couleurs du  motif en arabesque situé dans la zone du filigrane en haut au  recto et au verso se complètent en regardant  le billet à  travers la lumière.      

REACTION DU BILLET LORSQU’IL EST EXPOSE AUX RAYONS ULTRAVIOLETS
Apparition  sur les deux faces du billet, de fibres fluorescentes de couleurs rouge, bleue, verte et jaune :
- Apparition d’une forme géométrique fluorescente de couleur verte, située au recto du billet et contenant le nombre  « 10 »   et en bas, ce nombre apparaît en vert ;  
- Le numéro de série et d’ordre du billet,  situé en haut  à gauche, prend une couleur  fluorescente verte et au dessous, un dessin apparaît en vert ;  
- Le fil de sécurité prend une couleur fluorescente verte sur les deux faces du billet ;  
- Apparition des motifs en arabesque et dessins, figurant en arrière-fond du billet, au verso,  prennent une couleur fluorescente verte, jaune et rouge.      

 

Le billet de dix dinars (type 2013) circulera concurremment avec les autres billets et pièces actuellement en circulation.

Source: Communiqué de la BCT


  
21/10/2013 : lancement de la communication autour de la nouvelle gamme de billets F CFP.    [Posté le 21/10/2013]
 

En effet, le 20 janvier 2014, de nouveaux billets en Francs CFP remplaceront ceux actuellement en circulation. Compacts, plus modernes, mieux sécurisés, facilement reconnaissables par les malvoyants, les billets de la future gamme, conçus en étroite concertation avec les autorités des trois collectivités du Pacifique, valorisent, par leurs graphismes, le patrimoine culturel et artistique de chacun des territoires concernés.

Les billets de la gamme actuelle étaient certes attachants, mais devenus obsolètes. Pour certains, leur conception remontait à 45 ans. En outre, ils ne correspondaient plus aux standards actuels en termes de sécurité, de taille ou de design. Tous les billets de la gamme actuelle, c’est-à-dire les billets de 500, 1 000, 5 000 et 10 000 F CFP seront simultanément remplacés dans les trois collectivités du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna). Les futurs billets seront les mêmes dans les trois collectivités, avec une face « calédonienne », une face « polynésienne » et des signes représentatifs wallisiens et futuniens sur chacune des faces. Chaque coupure se distinguera par un thème différent et une couleur spécifique. Parmi les nouveautés, figureront des signes de reconnaissance des billets pour les malvoyants, ainsi que des sécurités les plus récentes.

La nouvelle gamme de billets sera mise en circulation à partir du 20 janvier 2014. Pendant la période dite de « double circulation » qui durera jusqu’au 30 septembre 2014, il sera possible de régler ses achats soit avec les anciens billets soit avec les nouveaux. Les distributeurs automatiques de billets et les guichets des banques délivreront progressivement des billets de la nouvelle gamme. De même, les commerçants rendront la monnaie avec des billets de la nouvelle gamme, de façon à retirer rapidement de la circulation les billets de l’ancienne gamme. A la fin de la période de « double circulation », l’échange ne pourra alors s’effectuer qu’auprès des guichets de l’IEOM, et cela sans limitation de durée.

Une seconde phase de campagne de communication sur la nouvelle gamme de billets sera lancée le 6 janvier 2014. Elle sera plus particulièrement consacrée aux signes de sécurité qui ont été introduits dans les nouveaux billets. Une troisième phase de campagne de communication, lancée quelques semaines avant la fin de période de double circulation, rappellera à l’ensemble du public la date du 30 septembre 2014, à laquelle l’échange des anciens billets contre les nouveaux ne pourra s’effectuer qu’auprès des guichets de l’IEOM.

Au total, ce sont 14 millions de billets qui seront remplacés dans les trois collectivités, représentant une valeur de 50 milliards de F CFP.

"Je souhaite à tous les usagers de découvrir ces nouveaux billets et d’en apprécier la modernité et la beauté." Nicolas de Sèze – Directeur Général de l’IEOM 

Vous pourrez prendre connaissance de toutes les informations utiles dans notre rubrique spéciale "Nouveaux Billets francs CFP"

 

Source : ieom.fr


  
Etats-Unis ; Un nouveau billet de 100 dollars    [Posté le 08/10/2013]
 

Les Etats-Unis font entrer en circulation mardi (08/10/2013) un nouveau billet de 100 dollars, spécialement conçu pour rendre sa contrefaçon plus difficile et comprenant, touche notable pour le billet vert, un soupçon de couleur.

La Réserve fédérale a présenté son nouveau billet de 100 dollars, légèrement coloré.
«Connaissez ses caractéristiques et vous saurez s'il est vrai», affirme la Réserve fédérale en présentant le nouveau billet sur un site du gouvernement. Retouché pour la première fois depuis 1969, le billet porte toujours au recto l'effigie de Benjamin Franklin, l'un des pères fondateurs des Etats-Unis.

Au verso figure encore l'Independence Hall de Philadelphie, où Benjamin Franklin, entre autres, signa la Déclaration d'Indépendance et la Constitution des Etats-Unis. Mais le chiffre de 100 dollars est couleur jaune d'or dans un des coins du billet et à côté du visage de Franklin, un encrier, jaune lui aussi, est orné de la Cloche de la Liberté de Philadelphie d'une couleur passant du brun au vert selon l'angle de vision.

Le principal élément anti-contrefaçon est un ruban de sécurité bleu verticalement apposé au milieu du billet et frappé du chiffre 100 et de la cloche de Philadelphie en miniature et en trois dimensions, qui semblent bouger au gré des mouvements du billet.

Le nouveau design a pour but premier de combattre la contrefaçon, a indiqué Sonia Danburg, chargée de la présentation du nouveau billet à la Réserve fédérale à Washington.

Les anciens restent valables

«C'est notre billet le plus utilisé sur le plan mondial. Entre la moitié et les deux tiers (des billets de 100 dollars) circulent en dehors des Etats-Unis et c'est aussi le plus contrefait de tous, en dehors des Etats-Unis», a-t-elle indiqué à l'AFP.

«Nous voulons être en avance sur les faussaires, nous voulons protéger le public», a-t-elle ajouté. Le nouveau billet, qui apparaît avec deux ans et demi de retard, est mis en circulation mardi (08/10/2013) mais il faudra attendre plusieurs jours avant de le trouver au comptoir des banques aux Etats-Unis comme à l'étranger.

Les anciens billets de 100 dollars resteront valables et n'ont pas besoin d'être échangés.

 

Source : bilan.ch


  
Angleterre : bientôt de l'argent propre grâce au billet en plastique    [Posté le 13/09/2013]
 
Le billet de banque en plastique ? Propre, sûr, résistant, économique et écolo, à en croire la banque d’Angleterre, qui pourrait introduire des coupures en polymère en 2016. Les billets en plastique ne se déchirent pas, ils se salissent moins et résistent même à un passage en machine à laver, indique l’établissement. Un cycle à 90 degrés n’a qu’un ”effet minimal” sur ces biftons new look, note le Daily Mail.

De l’argent propre ? Une bonne nouvelle pour les phobiques. Des chercheurs suisses ont montré que le virus de la grippe pouvait survivre jusqu’à dix-sept jours sur des billets de banque (quatorze enfants avaient fait don de leurs sécrétions nasales pour les besoins de l’étude, précisait à l’époque le Temps).

La livre sterling en plastique gardera-t-elle des traces de drogue ? La presse britannique ne le dit pas. Les billets traditionnels, eux, ont la mémoire longue : en 2007, 100% des coupures analysées par l’Université de Dublin comportaient des traces de cocaïne. ”Cinq pour cent des billets analysés avaient probablement été utilisés directement par des dealers ou pour sniffer, le reste avait sans doute été en contact avec d’autres coupures ou surfaces contaminées”, écrivait alors le Irish Examiner.

Sniffer leur fric, c’est ce qu’ont fait les Canadiens après le passage à l’argent plastique. Pour beaucoup, le billet de 100 dollars en polymère fleurait le sirop d’érable. La Banque du Canada, inondée de mails, avait nié parfumer ses nouvelles coupures, note l'hebdo Maclean's. Hygiénique et durable, le billet plastique déjà utilisé dans une vingtaine de pays complique sérieusement la vie des faussaires. Et si ces coupures hautement sécurisées coûtent plus cher à l’impression, elles durent beaucoup plus longtemps que la bonne vieille livre en coton (presque 6 ans contre 2 ans pour le billet de 5 livres) : cette longévité pourrait rapporter 100 millions de livres sur dix ans, indique le Daily Mail.

Cerise sur le pudding, l’argent en plastique est écolo : en Australie, les billets réformés sont recyclés pour donner vie à d’autres objets en plastique comme des pots de fleurs, précise Chris Salmon de la Banque d’Angleterre, dans cette vidéo de la BBC. Charming, isn’it ?

Source : Courrier international | Claire Maupas

A lire aussi : La Fabrication des Billets de Banque
A voir : Les billets en Plastique de ma Collection


  
Maurice : De nouveaux billets de banque en circulation    [Posté le 23/08/2013]
 

De nouveaux billets de banque de Rs 25, Rs 50 et Rs 500 seront mis en circulation à partir de ce jeudi [22/08/2013] à Maurice. De par leur texture, l’usage de ces billets sera plus pratique pour les malvoyants.

La Banque de Maurice propose de tous nouveaux billets qui seront lancés officiellement ce jeudi [22/08/2013] au cours d’une cérémonie à laquelle assistera le premier ministre localNavin Ramgoolam.
Ces billets de Rs 25, Rs 50 et Rs 500 sont en polymère, ce qui signifie qu’ils se froissent moins, avec une durée de vie beaucoup plus longue que celles des billets en papier. Ce procédé connait déjà un certain succès dans d’autres pays et ce, depuis une trentaine d’années.
Par ailleurs, l’institution financière mauricienne a voulu aussi apporter quelques innovations au niveau de la texture de sorte que les malvoyants puissent utiliser ces billets plus facilement, rapporte l’Express de l’île.

Source : www.linfo.re


  
Libye : des billets de banque sans Kadhafi    [Posté le 05/02/2013]
 

(Agence Ecofin) - La Banque centrale libyenne (Central Bank of Libya) a fabriqué de nouveaux dinars d’une valeur de 1, 5, 10, et 20 dinars libyens (LYD) qui ne comportent plus le portrait de Mouammar Kadhafi.

Ces billets seront mis en circulation le 17 février 2013, date anniversaire de la célébration du deuxième anniversaire de la révolution.

Sur le nouveau billet de 10 dinars, la figure du leader déchu a été remplacée par un portrait d’Omar al-Mukhtar, qui a dirigé la résistance à la colonisation italienne et qui est devenu un symbole de la révolution qui a mis fin au régime Kadhafi.

Le gouverneur de la Banque Centrale, Saddek Elkaber, a confirmé par la même occasion que les anciens billets allaient être progressivement retirés de la circulation afin de ne pas semer la confusion dans le marché des changes.

Source : agenceecofin.com


  
L'Angola mettra en circulation de nouveaux billets de banque en 2013    [Posté le 23/01/2013]
 

LUANDA (Xinhua) - Une nouvelle série de billets de kwanza angolais sera mise en circulation au premier semestre de 2013 dans le cadre des efforts pour stimuler la croissance de ce pays africain, a rapporté mardi l'agence de presse Angop. Cette décision a été annoncée par le gouverneur de la Banque de réserve nationale (BNA), Jose de Lima Massano, lors d'une réunion spécialisée organisée pour évaluer et discuter du projet de budget national pour cet exercice financier.

Le gouverneur a déclaré que ces nouveaux billets contribueraient à la croissance économique durable, et la banque centrale feront une annonce officielle sur cette question le 29 janvier.

En 2012, le BNA a annoncé que la nouvelle série de billets de kwanza, devise locale baptisée en l'honneur du plus long fleuve du pays, entrerait sur le marché de manière progressive, en particulier pour les billets à forte valeur, de 5 000 et 10 000 kwanzas (équivalent de 50 et 100 dollars des États-Unis).

M. Massano a déclaré que ces nouveaux billets devraient donner une dimension internationale à la devise locale, et qu'ils étaient plus durables et mieux protégés. Les pièces seront remises en circulation pour faciliter les transactions en petite monnaie et réduire les autres contraintes observées sur le marché de détail, a-t-il ajouté.

La Banque de réserve nationale a déjà reçu l'autorisation de l' Assemblée nationale (Parlement) pour l'émission de ces nouveaux billets, a déclaré Angop.

Source : afriquinfos.com


  
La petite histoire des billets de banque    [Posté le 13/11/2012]
 

Jean-Christophe Laurence

Jean-Christophe Laurence
La Presse

Publié le 13 novembre 2012 à 10h01

Pendant que tout le Canada s'esbaudissait devant le nouveau billet de 20$ en polymère, l'Afrique du Sud a lancé la semaine dernière sa nouvelle série de billets de banque sur lesquels figure le portrait de Nelson Mandela.

C'est la première fois dans l'histoire du pays qu'une personne noire est représentée sur les rands, un événement en soi. Les animaux qui se trouvaient sur les coupures précédentes (lion, léopard, éléphant, rhinocéros, buffle) ont pour leur part été relégués au verso des nouveaux billets.

La directrice de la Réserve bancaire sud-africaine, Gill Marcus, a indiqué que cette nouvelle monnaie était une façon de rendre hommage au premier président noir d'Afrique du Sud tout en exprimant la fierté nationale.

«Les billets de banque doivent donner un aperçu de ce qui est important pour un pays, souligne le collectionneur américain David Lok, créateur du site web Bank Note Den (banknoteden.com). Dans le cas de Mandela, je crois que ces nouvelles coupures veulent montrer ce que l'Afrique du Sud a accompli et comment elle a évolué.»

Fait à noter, Mandela est un des rares personnages historiques toujours vivants à être représenté sur des billets de banque, avec le roi du Swaziland, le roi du Tonga et l'incontournable reine d'Angleterre.

Comme en Afrique du Sud, chaque billet de banque cache une petite histoire. Passionné par le sujet depuis plus de 30 ans, David Lok nous en raconte quelques-unes.

JORDANIE - 1 DINAR

Hussein Ibn Ali a été émir de La Mecque entre 1908 et 1917. Pendant la Première Guerre mondiale, les Britanniques lui ont promis le territoire palestinien, en échange de son aide contre les Allemands et les Turcs. Mais l'Angleterre est revenue sur sa promesse en 1917 avec la déclaration de Balfour, qui favorisait au contraire la possible création d'un État d'Israël. «Pour beaucoup d'Arabes de la région, cet homme incarne la colère des Arabes contre Israël», avance David Lok.

AFGHANISTAN - 500 AFGHANIS

Le bushkazi, sport national des Afghans, est représenté sur les coupures de 500 afghanis. Le jeu, qui consiste grosso modo à jouer au polo avec une carcasse de chèvre, a été banni sous le régime taliban. Étrangement, ceux-ci n'ont pas retiré les billets présentant le bushkazi de la circulation.

JAMAÏQUE - 500 DOLLARS

Figure emblématique de la résistance jamaïcaine, Nanny des Marrons a fait son chemin sur les billets de 500 dollars à cause de sa lutte acharnée contre les esclavagistes britanniques dans la première moitié du XVIIIe siècle. Leader politique et stratège militaire hors pair, elle aurait détenu en outre des pouvoirs magiques qui ajoutaient à son aura. Mais ce ne fut pas suffisant pour gagner la révolte: Nanny a été tuée en 1733 par les forces britanniques. «Elle est le seul héros national féminin de l'île, mais très peu de gens la connaissent en dehors de la Jamaïque», souligne M. Lok.

MOLDAVIE - 1 LEU

Stéphane Le Grand (1457-1504) est connu en Moldavie pour ses nombreuses victoires sur les champs de bataille. Il nous intéressera plutôt pour ses liens d'amitié avec Vlad II, alias Vlad L'Empaleur, alias Dracula, qui finançait ses guerres de conquête.

GUINÉE-BISSAU - 500 SYLIS (ANNÉES 80)

Mais que fait le maréchal Tito sur ce billet guinéen des années 80? David Lok lui-même n'en sait rien. «C'est une des choses les plus étranges que j'ai jamais vues.»

TONGA - 20 PA'ANGAS

Tupou VI, roi des Tonga. Rare personnage vivant à se trouver sur les billets de banque. Au fait, où se trouve le royaume des Tonga? En Polynésie, à l'est des îles Fidji.

KAZHAKSTAN - 10000 TENGUE

Ce billet kazakh a gagné l'an dernier le concours annuel de l'IBNS (International Bank Note Society) comme la plus belle coupure de 2011. On compte pour l'instant quatre candidats pour 2012: le 20 real brésilien, le 5000 colones du Costa-Rica, le 100 livres des îles de Jersey et le 100 pesas argentin. Aucune trace du nouveau 20 dollars canadien. Attendons.

 

Article reproduit sur MonnaiesduMonde.net avec l'aimable autorisation de l'auteur.


  
Des nouveaux billets en euros dès mai 2013    [Posté le 08/11/2012]
 

Les billets de cinq euros arboreront bientôt un nouveau visage. Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a annoncé, jeudi 8 novembre 2012, que la BCE allait lancer progressivement, à partir de mai 2013, une deuxième série de billets de banque en euros.
Le lancement de cette série, baptisée "Europe", du nom de la figure de la mythologie grecque qui a donné son nom au continent, commencera avec l'introduction d'une nouvelle coupure de cinq euros, qui sera dévoilée dès le 10 janvier 2013.

SIGNES DE SÉCURITÉ PERFECTIONNÉS
La mise en circulation des autres coupures – de 10 à 500 euros – se fera progressivement, dans l'ordre croissant et sur plusieurs années. Elles coexisteront dans un premier temps avec les billets actuels avant que ces derniers, lancés en janvier 2002, soient peu à peu retirés de la circulation.
"Les signes de sécurité ont été perfectionnés et rendront les billets encore plus sûrs", a indiqué la BCE dans un communiqué. Ils disposeront de "trois nouveaux signes, à savoir le filigrane portrait, l'hologramme portrait et le nombre émeraude".

Les actuels billets en euros contiennent tout un ensemble de sécurités permettant de distinguer les vrais des faux billets et d'éviter ainsi la fraude. Sur son site, la BCE les détaille : les billets sont fabriqués en coton, certaines zones sont imprimées en relief, des motifs imprimés en filigrane sont visibles par transparence, un hologramme indique la valeur du billet sur le côté et au milieu des billets de 5, 10 et 20 euros, des perforations forment le signe de l'euro, les rayons UV font ressortir certains motifs en rouge et vert, et certaines zones sont couvertes de signes minuscules, quasi invisibles à l'œil nu.

Sources et (c) : lemonde.fr


  
Les nouveaux billets de 20 $, en polymère, sont mis en circulation mercredi par la Banque du Canada.    [Posté le 07/11/2012]
 

Ils remplacent les anciennes coupures de 20 $ qui étaient fabriquées en papier de coton, une matière moins résistante et plus facile à falsifier.
Une fois de plus, le gouvernement conservateur en a profité pour promouvoir l'héritage militaire canadien.
Au verso, le monument commémoratif du Canada à Vimy, hommage aux sacrifices des milliers de Canadiens qui ont pris d'assaut cette crête française en 1917, remplace une oeuvre de l'artiste autochtone Bill Reid. La reine Élisabeth II figure toujours au recto du nouveau billet.
Le billet de 20 $ est la coupure la plus couramment utilisée au Canada et également celle qui est la plus souvent contrefaite. Le nouveau billet contient des éléments de sécurité et sa composition le rendra beaucoup plus durable que les billets en papier.
En novembre 2011, la Banque du Canada a commencé à distribuer des coupures de 100 $ en polymère, puis celles de 50 $ en mars dernier. D'ici la fin de 2013, de nouveaux 5 $ et 10 $ en polymère seront mis en circulation au pays.

 


  
AFRIQUE DU SUD : Des billets de banque à l’effigie de Mandela    [Posté le 07/11/2012]
 

L’Afrique du Sud vient de mettre en circulation 5 billets de banque à l’effigie du premier président noir et icône mondiale de la lutte pour contre l’apartheid, Nelson Mandela.

La banque centrale d’Afrique du Sud vient de mettre en circulation ce mardi 06 novembre, cinq nouveaux billets de banque à l’effigie du président Nelson Mandela, l’icône mondiale de la non violence et de la paix. Symboliquement, la présidente de la Banque centrale Gill Marcus a été la première personne à utiliser ce billet à Pretoria, elle a déclarée : « La Banque centrale est fière de pouvoir honorer de cette façon l'icône de la lutte (contre l'apartheid) en Afrique du Sud et le premier président démocratiquement élu ». Ce sont donc les billets de 10, 20, 50, 100 et 200 rands qui porteront l'image de Nelson Mandela sur une face, tandis que l'autre face conservera les actuelles images des "big five", les cinq animaux les plus prisés des amateurs de safari: éléphants, rhinocéros, buffles, lions et léopards.
L'ex-président, aujourd'hui âgé de 94 ans a été emprisonné pendant 27 ans par le régime raciste de l'apartheid, libéré en 1990, il a négocié avec le régime blanc la transition démocratique, ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix 1993. Il a ensuite été élu président de l'Afrique du Sud en 1994, et est resté au pouvoir jusqu'en 1999.

AFRIQUE DU SUD LE 07 NOVEMBRE 2012 © koaci.com


  
Bceao : Un nouveau billet de 500 Fcfa en circulation, dès le 30 novembre 2012    [Posté le 05/11/2012]
 

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) met en circulation, dès le 30 novembre 2012, un nouveau billet de 500F CFA. Présenté, samedi à Dakar (Sénégal) par le président sénégalais, Macky Sall, représentant le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), Faure Gnassingbé, cette coupure complète la gamme de billets de 10.000, 5.000, 2.000 et 1.000 F utilisés depuis 2003.

Cheick Ahmed Tidiany Diakité, directeur des activités fiduciaires (Bceao), en peint quelques caractéristiques : "le billet présente des similitudes avec celui de 1000 F, a une couleur orangée. Le motif principal sur le recto du billet est le logo de la Bceao, le poisson-scie, et la tablette tactile symbolisant les technologies de l’information et de la communication. Un couple d’hippopotames au bord d’un marais dans une zone de savane est au verso. Des signes de sécurité incorporés dans le billet permettant, en l’observant, en l’inclinant ou en le touchant de l’authentifier ; le logo de la Banque centrale, le poisson-scie et la valeur faciale en chiffres apparaissent en filigranes. La valeur faciale en chiffres est imprimée au recto, en haut à gauche, et au verso, en haut à droite, avec des motifs qui se complètent parfaitement lorsqu’ils sont vus par transparence…".

Le gouverneur de la Bceao, Tiémoko Myeliet Koné, indique que la banque a le souci permanent de répondre aux attentes des agents économiques marquées par "un accroissement important de la demande en signes monétaires et surtout pour les petites coupures qui doivent, dans la normale, représenter environ 30% des billets et monnaie en circulation…Le pouvoir régalien de la Bceao impose de veiller à l’adaptation constante du volume de signes monétaires en circulation aux besoins de transactions des économies…Ces billets et pièces doivent être de qualité irréprochable et toute la sécurité qui les met à l’abri de toute falsification susceptible d’altérer leur crédibilité". Pour lui, "les efforts de la banque seront continuels pour satisfaire les besoins des utilisateurs". Le président Macky Sall a salué l’action des pères fondateurs de l’union dont "les succès éclatants sont notre fierté aujourd’hui". "Je suis convaincu que la Bceao apportera des solutions aux préoccupations exprimées. Je ne doute que le symposium aboutira à des conclusions fortes", rassure Macky Sall.

Pour la célébration des 50 ans (1962-2012) de la banque, un symposium s’ouvre ce matin à Dakar (Sénégal) sur le thème : "Intégration monétaire et mutations du système financier international : défis et perspectives". Le président ivoirien, Alassane Ouattara, est y annoncé. Samedi, le dévoilement du nouveau billet a été retransmis par visioconférence dans les agences nationales de la banque dont celle d’Abidjan-Plateau.

PARFAIT TADJAU
© Abidjan.net


  
La Banque du Canada retire l'image d'une Asiatique sur ses nouveaux billets de 100 dollars    [Posté le 17/08/2012]
 

La Banque du Canada a décidé de revoir ses nouveaux billets de 100 dollars. Au verso de ces coupures, l'image d'une femme penchée sur un microscope, n'a pas plu aux groupes échantillons car celle-ci "semble être Asiatique".

Banque Du CanadaDepuis novembre 2011, la Banque du Canada renouvelle ses dollars. De nouveaux billets en polymère, rendant plus difficile la contrefaçon, font progressivement leur apparition sur le marché. Le billet de 100 dollars a pourtant dû changer de design. L'image qui apparaissait initialement au verso, montrait une femme asiatique devant un microscope et un flacon d'insuline pour célébrer les innovations médicales canadiennes.

Bien avant la mise en circulation des nouveaux billets, huit groupes échantillons les ont eu entre les mains pour donner leur avis. S'ils ont apprécié les coupures de 5, 10, 20 et 50 dollars, ces derniers n'ont pas réservé le même accueil au billet montrant la scientifique.

La Presse Canadienne s'est procurée le rapport rédigé à partir des impressions des groupes échantillons. «Certains s'inquiètent du fait que la scientifique semble être Asiatique», lit-on dans ce compte rendu.

"Certains croient que cela représente le stéréotype des Asiatiques qui excellent en technologie ou en sciences. D'autres croient que les Asiatiques ne devraient pas être la seule ethnie représentée sur les billets. D'autres ethnies devraient être elles aussi illustrées."

Le cliché des Asiatiques doués en science

Toujours selon La Presse Canadienne, d'autres participants ont estimé que la couleur jaune du billet renforçait la perception que la femme est asiatique et inculquait un caractère racial au billet.

"Les Asiatiques sont forts en science et en maths. Je n'aime pas l'implication", témoignait un Québécois participant à l'étude d'opinion. "Tous les pays font ces choses. Je trouve ça arrogant et prétentieux. Ce n'est pas notre style en tant que Canadiens", peut-on encore lire dans le rapport.

Après cette étude d'opinion, la banque centrale a ordonné que l'image soit refaite et imposé une nouvelle illustration de la scientifique. La jeune femme qui apparaît désormais sur les billets en circulation a été dépouillée de ses traits asiatiques.

banque du canada

Source, texte et images : Le Huffpost | Par Lauren Provost | 17/08/2012


  
L'Argentine rend hommage à Evita Peron pour les 60 ans de sa mort    [Posté le 27/07/2012]
 

L'Argentine a rendu un hommage jeudi à la mythique Evita Peron pour les 60 ans de sa mort. La présidente Cristina Kirchner l'a qualifiée d'"éternelle".


En Argentine, Evita Peron reste dans toutes les mémoires. "Elle est éternelle, unique. Mais nous devons tirer les leçons de l'histoire et savoir que le chemin que nous avons choisi, celui d'un pays avec moins de pauvres, veut dire faire face à des intérêts", s'est exclamée Mme Kirchner devant quelque 10'000 personnes rassemblées dans une ville à 40 kilomètres de Buenos Aires.

Parallèlement, au cimetière de La Recoleta, au coeur de la capitale, des centaines de personnes, dont de nombreux étrangers, se pressaient autour de sa tombe. "Il n'y aura plus jamais quelqu'un comme elle", a déclaré Norma Bermudez, 76 ans, devant la tombe d'Evita.
 
"C'était une marée humaine qui défilait en pleurant sans cesse" devant le Congrès, a expliqué Mme Bermudez, une infirmière à la retraite. "Il n'y avait plus de fleurs chez les fleuristes: le centre de Buenos Aires était couvert d'oeillets, de roses et de chrysanthèmes".
 
Billet de banque
 
Mme Kirchner avait annoncé mercredi soir que le billet de banque de 100 pesos (20 francs) porterait le visage d'Evita. "Depuis 200 ans, c'est la première fois qu'une femme est représentée sur un billet: s'il faut rendre hommage à la femme, qui mieux qu'Evita?", a-t-elle dit.
 
Une fresque a par ailleurs été inaugurée dans un hôpital qui porte le nom de la deuxième épouse de Juan Domingo Peron. Ce dernier a été trois fois président: 1946-52, 1952-55, 1973-74.
 

Vénérée par des millions de personnes, Eva Peron est un mythe toujours puissant en Argentine, nourri par la fulgurante ascension sociale jusqu'au sommet du pouvoir, le vote des femmes qu'elle aura obtenu et sa lutte en faveur des déshérités. Elle est décédée d'un cancer le 26 juillet 1952. Elle avait 33 ans.

 Source  : http://www.arcinfo.ch


  
Guinée : Mise en circulation d’une nouvelle coupure    [Posté le 13/07/2012]
 

Très prochainement, la Banque Centrale de République de Guinée (BCRG) va lancer un nouveau billet de banque équivalant à 10 000 Francs Guinéens (1,39 dollar américain). Raison pour laquelle son gouverneur, M. Lounsény Nabé, s’est adressé à la presse afin de donner de plus amples détails sur cette opération. Le chef de la BCRG a parlé d’assainissement de la circulation fiduciaire pour expliquer l’intérêt de cette émission. En effet, les billets de banque sur le marché guinéen avaient pris un coup de vieux. Pour remédier à cela, la BCRG va mettre à disposition de la population pas moins de 2430 millions de billets de 10 000 Francs, somme correspondant  à 340 millions de dollars américains. Bien entendu, cela ne peut se faire en une seule journée : ainsi, la BCRG s’est donné six mois à daté du lancement officiel de l’émission. Par ailleurs, M. Nabé a également déclaré que cette opération est importante pour regagner la confiance des utilisateurs de la monnaie et pour des questions de sécurité. Désirant être le plus transparent possible, le gouverneur de la BCRG a même parlé du fabricant des billets de banque guinéens. Il s’agit du fameux « Thomas De-La-Rue ».

La Guinée collabore avec ce spécialiste mondialement réputé depuis 1985. L’activité de son partenaire ne se limite pas qu’aux billets de banque mais également à la fabrication des timbres postes. Espérons que cette émission ne va pas entraîner une hausse des prix des denrées de première nécessité sur le marché guinéen.

Source : / afrique7.com


  
GHANA : Le billet de 50 Ghana cedis remis à jour    [Posté le 12/07/2012]
 

La Banque du Ghana (BoG) vient d’émettre une version améliorée de la coupure du billet de 50 Ghana cedis, ce qui correspond aujourd’hui avec les fluctuations à environ 14.ooo F Cfa.

Pour Paa Kwesi Amissah-Arthur, le gouverneur de la BoG, la remise à jour de cette coupure de billet de banque aidera à vérifier les contrefaçons qui s’infiltrent sur le marché. Le billet de 50 Ghana cedis qui est la plus grosse coupure entrera en circulation à partir du mois d’août prochain.

Plus de cinq ans après la redénomination du cedis ghanéen, c’est-à-dire du passage de l’ancien cedis au Ghana cedis, l’heure est venue pour les responsables de la Banque du Ghana de mettre des mesures de sécurité sur la plus grosse coupure en billet de banque du pays. Du spécimen du nouveau 50 Ghana cedis mis à jour, on observe des caractéristiques de sécurités améliorées dont l’apparition d’un cacao vert étincelant. Cette innovation remplace l’hologramme argent qui était sur le coin droit de ce billet.

Si la remise à jour de ce billet de banque concerne en grande partie les transactions financières au Ghana, elle concerne dans une moindre mesure les ressortissants des pays UEMOA qui ont en usage le Franc cfa et qui font des changes aux frontières ghanéennes et dans les forex bureaux publics et privés à l’intérieur du Ghana. C’est dire donc que les ressortissants de la zone Cfa dont la plupart ne maitrise pas souvent le taux de convertibilité du Franc Cfa en cedis et vice-versa doivent redoubler de vigilance lors de la réception des anciennes coupures de ce billet.

Signalons qu’après la redénomination, le 50 Ghana cedis d’aujourd’hui correspond à 500.000 cedis dans l’ancienne appellation. Quant à la fluctuation de la monnaie ghanéenne par rapport aux autres devises étrangères, la BoG annonce qu’elle est optimiste que le cedi se stabilisera en décembre avec l'introduction de certaines mesures qui permettront d'arrêter la chute libre de la monnaie nationale.

Pour l'utilisation du nouveau billet, la Banque du Ghana précise qu’il sera conjointement en circulation avec l’ancienne coupure jusqu’à cette dernière soit totalement retirée de la circulation.

Source : Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com


  
La RDC se dote de nouveaux billets de banque    [Posté le 02/07/2012]
 
Par Habibou Bangré
A partir de ce lundi 2 juillet, la RDC va progressivement mettre en circulation des coupures de 1 000, 5 000 et 10 000 CDF, en plus de celles de 50, 100, 200 et 500 déjà existantes. Elles seront émises dans les grandes villes, et particulièrement les principaux pôles d’activité économique, puis la couverture s’étendra au reste du pays, selon la Banque centrale.
 
« Pour 100 dollars, combien faut-il de billets de 500 ou 200 francs congolais ? » Le président de la commission économique, financière et de bonne gouvernance du Sénat pose le problème avec le sourire. Mais Evariste Mabi Mulumba, également ex-président de la Cour des comptes, se garde bien de résoudre l’équation.
 
Pas que le calcul lui échappe : avec un taux de 1 dollar pour environ 920 francs congolais (CDF), 100 billets verts valent 184 coupures de 500 CDF, et 460 de 200 CDF. Plutôt, son silence souligne que de nombreux Congolais doivent transporter des liasses de billets pour accomplir de simples transactions, comme le règlement de leurs factures.

Lutte contre la dollarisation de l’économie
L’environnement macroéconomique de la RDC est « au beau fixe », sa croissance est globalement comprise « entre 5% et 7% » depuis cinq ans, et le taux de change reste « remarquablement stable », explique notamment dans un discours le gouverneur de la Banque centrale, Jean-Claude Masangu.


Hormis la facilitation des transactions, l’ex-Zaïre espère « réduire les coûts de production, de stockage, de transport et de distribution des billets de banque que supporte l’Institut d’émission ». Autre priorité : la lutte contre la dollarisation de l’économie pour que la monnaie nationale ne soit plus « reléguée au rang de sous-multiple du dollar américain ».

« C’est une bonne idée en principe mais, actuellement, si vous avez une facture de 1 275 francs, vous allez en payer 1 300 parce qu’on ne pourra pas vous rendre la monnaie. Vous laissez les 25 francs là ! », fulmine Christophe Tshibumbu wa Katanda, président du Collectif des défenseurs des consommateurs de la RDC.

« En Europe, où les gens touchent un salaire viable, on ne laisse pas un centime à la caisse. Alors pourquoi ici, où les gens touchent un salaire faible, ils doivent laisser 25 francs ? On est en train de faire faire une épargne forcée au consommateur, mais malheureusement cette épargne n’est pas exploitée » pour améliorer le bien-être des quelque 70 millions de Congolais, dont deux tiers vivent avec 1,25 dollar par jour, poursuit le militant.

La Banque centrale promet que les coupures de 50, 100 et 200 CDF vont disparaître au profit de pièces de même valeur. Mais pour Godefroid Kabengele Dibwe, professeur d’économie internationale à l’Université de Kinshasa, « la sortie des nouveaux billets doit s’accompagner de pièces de 1, 5, 10 ou 20 francs pour rendre les transactions plus fluides. »

« Un taux d’inflation de 23 000% »

Alors que Jean-Claude Masangu et le gouvernement multiplient les messages pour sensibiliser et rassurer la population, Jonas Tshiombela, président de la Nouvelle société civile congolaise, met en garde : « Il y a toujours des dérapages, des spéculateurs qui arrivent, en profitent pour perturber le système tel qu’il est équilibré maintenant ».

Cette crainte résulte entre autres de la terrible année 1993. « La RDC a enregistré un taux d’inflation de 23 000%, des intérêts très hauts, la cessation des intermédiations bancaires et des investissements en déclin dans tous les secteurs de l’économie », résume un rapport de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), dont l’ex-colonie belge est membre.

« Le contexte est tout à fait différent de 1993, où la RDC ne disposait presque pas de devises, précise le sénateur Mabi Mulumba. La Banque centrale dispose à l’heure actuelle d’un peu plus de 1,2 million de réserve de change. Si jamais sous l’effet psychologique il y avait une tendance à hausser les prix, elle pourrait intervenir rapidement. »

 

Photo : Bureau de change informel dans le grand marché de Kinshasa, dans la commune de La Gombe. Photo prise le jeudi 20 juin 2011. RFI/Junior D. Kannah

Source : http://www.rfi.fr


  
RD Congo : De nouveaux billets pour réduire la dollarisation de l’économie    [Posté le 29/06/2012]
 

(Agence Ecofin) - A partir du mois de juillet, la Banque Centrale du Congo (BCC) mettra en circulation de nouvelles coupures de billet de banque de 1 000, 5 000 et 10 000 francs congolais dont les valeurs faciales répondent au besoin de transactions des acteurs économiques et à l’évolution du contexte macroéconomique.

Les nouveaux billets permettront de réduire les coûts de production, de stockage, de transport et de distribution des billets de banque que supporte l’Institut d’émission.

Selon Jean-Claude Masangu, gouverneur de la BCC, cette réforme permettra « d’élargir l’éventail fiduciaire de la monnaie nationale, laquelle ne compte à ce jour que quatre coupures, à savoir les coupures de 50 CDF, 100 CDF, 200 CDF et 500 CDF alors qu’il en comptait 11 en 1998 quatorze ans plus tôt. »

Le gouverneur précise que « le billet de 100 CDF en juin 1998 lors de son lancement représentait 72,5 USD. Aujourd’hui, il ne vaut que 0,1 $. De même, la plus grande coupure actuelle de l’éventail fiduciaire, le billet de 500 CDF ne représente que 0,6 $. »

L’économie de la RD Congo est dollarisée à 89%, et 95% des dépôts bancaires sont libellés en devises étrangères pour un montant de 1,7 milliard $.

Source : agenceecofin.com


  
L'Ecosse fête Elizabeth II avec un billet    [Posté le 29/05/2012]
 
L'Ecosse tentée par l'indépendance a décidé de célébrer le jubilé de diamant d'Elizabeth II en imprimant un billet de banque commémoratif de 10 livres à l'effigie de la reine à différentes étapes de ses soixante ans de règne. Le billet présente un montage de quatre portraits de la souveraine aujourd'hui âgée de 86 ans, avec notamment une photo actuelle, une autres des années 40, et une prise en 2008 lors du Derby d'Epsom, sa course hippique préférée. La Royal Bank of Scotland (RBS) a imprimé les billets commémoratifs à 2 millions d'exemplaires.

 

 Source texte : Mon Figaro / Source image : Noblesse & Royautés


  
Canada : Le nouveau billet de 20 $ en polymère s’en vient    [Posté le 08/05/2012]
 

La Banque du Canada vient de dévoiler à quoi ressemblera la nouvelle coupure de 20 $ en polymère, qui sera mise en circulation en novembre prochain.
Le nouveau billet canadien est le troisième de la génération en polymère. Le 100 $ a été émis en novembre 2011 et celui de 50 $, en mars dernier. 
La transition vers la nouvelle série va bon train. La Banque du Canada a fait savoir que les coupures de 10 et de 5 $ suivront d'ici la fin de 2013.
La Banque du Canada a fait valoir que les billets en polymère présentent sans conteste des avantages pour les Canadiens. Elle a mentionné que :
• Ils sont plus sûrs. Leurs éléments de sécurité d'avant-garde sont à la fois faciles à vérifier et difficiles à contrefaire.
• Ils sont durables et économiques. Leur durée de vie prévue est en fait au moins deux fois et demie plus longue que celle des billets en papier de coton.
• Ils sont du jamais vu! La combinaison de la grande partie transparente et des images à reflets métalliques bien définies est une première mondiale dans le domaine des monnaies.
• Les billets en polymère sont meilleurs pour l'environnement. Étant donné qu'ils dureront plus longtemps que les billets en papier de coton, moins de billets seront imprimés et l'impact sur l'environnement sera moindre. De plus, ils seront recyclés à la fin de leur cycle de vie.

Le portrait de la reine Elizabeth II figure toujours au recto du billet, tandis qu'au verso on peut voir le Monument commémoratif du Canada à Vimy, qui honore la contribution du Canada et les sacrifices consentis durant les conflits militaires qui ont jalonné l’histoire du pays.
Érigé sur le site de la bataille de la Crête de Vimy, qui a eu lieu en France en 1917, le monument rend hommage aux Canadiens ayant servi sous les drapeaux au cours de la Première Guerre mondiale.
En avril 1917, les quatre divisions formant le Corps canadien ont lancé un assaut commun et repris possession de la crête de Vimy, après plusieurs tentatives infructueuses d'autres forces alliées. Cette victoire est souvent décrite comme le passage du Canada à l'âge adulte en tant que nation.

Préparations

La Banque du Canada demandent aux commerçants, particulièrement à ceux qui utilisent un compteur de billets ou qui possèdent une distributrice de coupure, de s’assurer d’être prêts pour l’arrivée des nouveaux 20 $.
Elle suggère notamment de communiquer avec les fournisseurs pour savoir si les appareils sont compatibles avec les nouveaux billets canadiens en polymère.
Elle recommande également de réserver une séance de formation gratuite pour permettre à leur personnel de se familiariser avec les nouveaux billets (education@banqueducanada.ca).

Du matériel de formation gratuit et des renseignements supplémentaires se trouvent aussi sur le Web à www.banqueducanada.ca/billets.

Source : infodimanche.com


  
Bélarus: des billets de 200.000 roubles    [Posté le 12/03/2012]
 
Le Bélarus, ex-république soviétique confrontée à une grave crise économique et une inflation record en 2011, a émis un nouveau billet de banque de 200.000 roubles, valant un peu moins de 25 dollars, a annoncé lundi le vice-président de la Banque centrale Vladimir Senko. "Des événements ont eu lieu, nécessitant un nouveau billet", a déclaré Vladimir Senko, sans donner plus d'explications. La coupure de 200.000 roubles équivaut à 24,4 dollars ou 18,63 euros selon le taux de change actuel du rouble bélarusse.

source : lefigaro.fr


  
Nelson Mandela effigie du nouveau billet de banque en Afrique du Sud    [Posté le 11/02/2012]
 

 

Samedi 11 février, jour anniversaire de la sortie de prison de Nelson Mandela en 1990, Jacob Zuma président de l’Afrique du Sud, entouré de Gill Marcus présidente de la Banque centrale et de Pravin Gordhan, ministre des Finances, a déclaré qu’à partir de 2013 les nouveaux billets de banque émis par la South African Reserve Bank seront à l’effigie de Nelson Mandela.

« Aujourd'hui, au nom du gouvernement et du peuple sud-africain, j'ai l'honneur et le plaisir d'annoncer que les nouveaux billets de banque sud-africains seront à l'effigie de Nelson Mandela, le premier président de l'Afrique du Sud libre et démocratique » a annoncé Jacob Zuma.

« Avec ce modeste geste, nous voulons exprimer notre profonde gratitude envers ceux qui ont sacrifié leur vie pour les habitants de ce pays (...) Merci à Madiba (le nom tribal de Mandela ndlr) pour son amour, sa manière de diriger et son leadership », a ajouté M. Zuma.

Les nouveaux billets « Mandela » remplaceront d'ici fin 2012 les actuels billets qui sont illustrés par les animaux « big five » : léopard (200 rands), buffle (100 rands), lion (50 rands), éléphant (20 rands) et rhinocéros (10 rands). Ces dernières véritables attractions touristiques de la nation arc en ciel, resteront au verso des nouvelles coupures. M. Mandela, leader de la lutte contre l'apartheid, premier président de l'Afrique du Sud démocratique et du Prix Nobel de la paix, a passé 27 ans dans les geôles de l'apartheid.

L’Afrique du Sud, première puissance économique du continent africain avec un PIB 2010 de 363,7 milliards $ connait un taux de chômage officiel d’environ 23,9% qui touche essentiellement la population noire.

« Le triple défi du chômage, de la pauvreté et de l'inégalité persiste, malgré les progrès. Les Noirs, les femmes et les jeunes sont ceux qui souffrent le plus », a reconnu M. Zuma qui a annoncé un programme d'investissement public sur sept ans de 300 milliards de rands (30 milliards d’euros) dont 200 milliards de rands de projets ferroviaires et portuaires.

Sources : Agence Ecofin


  
Mauritanie - émission d'un nouveau billet de banque de 2000 ouguiyas    [Posté le 01/02/2012]
 
La Banque Centrale de Mauritanie (BMC) vient d'émettre ( mardi) un nouveau billet de banque de 2000 ouguiyas qui sera utilisé parallèlement avec l'ancien billet à partir du 1er février 2012.
De taille plus petite que l'ancien billet, le nouveau billet renferme plusieurs élements de sécurité dont un fil incorporé à texte clair et une bande holographique qui a pour motif la dénomination en chiffre (2000).

Le billet change aussi de teinte selon l'angle d'inclinaison du billet face à la lumière - du vert au bleu. (AMI)

Source : MaghrebEmergent


  
Canada : 100 dollars polymère    [Posté le 14/11/2011]
 

La Banque du Canada commencera à mettre en circulation la nouvelle coupure de 100 dollars – le premier billet de banque canadien en polymère – le lundi 14 novembre 2011. Ce billet, qui a pour thème l’apport du Canada à l’innovation médicale, sera lancé à Toronto (Ontario), au cours d’une activité officielle qui se tiendra au Centre de la découverte MaRS – un pôle d’innovation et de collaboration entre le monde des affaires et la communauté scientifique réunissant les secteurs public et privé.

Série en polymère
Le 20 juin 2011, la Banque du Canada a annoncé qu’elle mettrait en circulation le nouveau billet de 100 dollars en novembre de la même année, et celui de 50 dollars en mars 2012.

La période entre le dévoilement, en juin, et l’émission proprement dite de la coupure de 100 dollars a fourni à la Banque du Canada une occasion supplémentaire de travailler avec ses partenaires des secteurs financier et du commerce de détail ainsi qu’avec les corps policiers afin de préparer la population canadienne à l’arrivée des billets de banque en polymère.

Les autres coupures – celle de 20 dollars, suivie de celles de 10 et de 5 dollars – seront dévoilées et émises d’ici la fin de 2013. Des précisions concernant les dates de dévoilement et d’émission de ces billets seront fournies au cours des prochains mois.

Source : banqueducanada.ca


  
Tunisie : nouveau billet de 50 dinars    [Posté le 03/11/2011]
 

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) mettra en circulation, à compter du 3 novembre 2011, un nouveau billet de banque tunisien de 50 dinars type 2011 ayant cours légal et pouvoir libératoire.

Ce billet dont les principales couleurs sont le vert et le bleu, aura les dimensions suivantes: 153mm x 79mm, indique la BCT dans un communiqué publié, mercredi, à Tunis.

 Le billet de cinquante dinars type 2011, circulera concurremment avec les autres billets et pièces actuellement en circulation. Il est à signaler que le nouveau billet de banque remplacera le billet de 50 dinars type 2008.
 Le retrait progressif de la circulation dudit billet, ainsi que la date à partir de laquelle il cessera d'avoir cours légal et pouvoir libératoire, et la période au cours de laquelle il sera échangé auprès des guichets de la BCT seront fixés par décret qui sera publié ultérieurement.

Source : tunisie-news.com

 


  
Un nouveau billet de banque tunisien de 20 dinars    [Posté le 20/10/2011]
 

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) mettra en circulation aujourd’hui, jeudi 20 octobre 2011, un nouveau billet bancaire tunisien de 20 dinars type 2011 ayant cours légal et pouvoir libératoire.

Ce nouveau billet dévoilé sera de couleurs rouge rosé et marron et circulera concurremment avec les autres billets et pièces actuellement en circulation et remplacera ultérieurement le billet de 20 dinars type 1992 qui sera retiré de la circulation progressivement.

Le retrait progressif du billet de 20 dinars type 1992, la cession de son cours légal et pouvoir libératoire et la période au cours de laquelle il sera échangé auprès des guichets de la Banque Centrale de Tunisie seront fixés par décret qui sera publié ultérieurement.

A noter qu’un nouveau billet de 50 dinars sera dévoilé également dans les prochaines semaines d’après le communiqué rendu public hier, mercredi 19 octobre 2011.

Source : tixup.com


  
Tunisie : Le billet de 30 dinars sera progressivement retiré de la circulation !    [Posté le 05/09/2011]
 

"Dommage pour notre poète Aboulkacem Chebbi"
La Banque Centrale de Tunisie étudie actuellement la possibilité de retirer progressivement et définitivement de la circulation le billet de banque de la valeur de 30 dinars, selon une source digne de foi.

Le motif de ce retrait est purement technique, étant donné que l’opération de comptage trouve des difficultés avec le billet de 30 dinars qui n’est pas compatible avec les autres billets tels que 5, 10, 20 et 50 dinars, ce qui rend l’opération de comptage des grosses sommes d’argent assez embarrassante pour les services concernés.

Alors si vous en avez beaucoup dans votre matelas, changez-les par des billets de 50 dinars !!!
[NDLR : donc, si vous ne l'avez pas déjà dans votre collection... il est urgent d'agir !]

Source : A.Chennoufi (Attounissia)

 


  
Perou : nouvelle série mise en circulation    [Posté le 31/08/2011]
 

La Banco Central de Reserva del Peru met en circulation une nouvelle série de billets de S /. 10, S /. 20, S /. 50, S /. 100 et S /. 200 avec de nouveaux designs qui incorporent des éléments de sécurité de pointe pour faciliter la reconnaissance par le public.
Ces billets vont circuler simultanément avec les billets actuels.

 

Source : Banco Central de Reserva del Peru


  
Nouveaux billets de banque canadiens : place au polymère    [Posté le 21/06/2011]
 

Les nouveaux billets de 100 $ et de 50 $ en polymère ont été dévoilés lundi (21/06/2011). Plus sécuritaires et résistants, ils coûteront deux fois plus cher à produire que les billets de papier de coton, mais dureront plus longtemps.

Les Canadiens auront bientôt de nouveaux billets de banque à glisser dans leur portefeuille. Dès le mois de novembre, de nouveaux billets de 100 $ en polymère seront mis en circulation. Les coupures de 50 $ suivront en mars 2012.

Ces nouveaux billets, plus résistants et plus sécuritaires que la série actuellement en circulation, coûteront près de deux fois plus cher à produire, soit 0,19 $ par billet contre 0,10 $. Ils devraient toutefois durer au moins deux fois et demi plus longtemps que les billets faits de papier de coton. Présentement, les billets de 5 $, 10 $ et 20 $ doivent être remplacés aux deux ou trois ans. Les coupures de 50 $ et de 100 $, qui circulent moins, durent généralement de sept à neuf ans.

«Les billets en polymère sont nettement supérieurs à la série en papier de coton, a assuré Phuong Anh Ho Huu, représentante régionale principale (Monnaie) de la Banque du Canada. En plus d’être plus économique et écologique, en raison de la fréquence d’impression qui sera réduite, les nouveaux billets comptent parmi les plus sûrs au monde.»

Plusieurs éléments de sécurité ont été ajoutés aux nouveaux billets de polymère, ce qui devrait en rendre la contrefaçon plus difficile. Rien ne permet toutefois de présumer que ces coupures seront entièrement protégées des contrefacteurs.

«Jusqu’à présent, aucun billet canadien mis en circulation n’a été impossible à contrefaire, a rappelé la sergente Julie Lachance, de la Gendarmerie Royale du Canada. Nous continuons donc de mettre l’emphase sur les mesures de prévention et d’éducation du public puisqu’on a beau mettre toutes les caractéristiques de sécurité possibles sur un billet, si on ne les vérifie pas, ça n’a aucun impact.»

Outre les éléments de sécurité, les nouveaux billets ont droit à de nouveaux éléments graphiques basés sur les réalisations canadiennes en terme d’innovation. Le billet de 100 $ rappelle les découvertes canadiennes dans le domaine médical, alors que le billet de 50 $ est consacré aux recherches canadiennes dans l’Arctique.

Les coupures de 5 $, 10 $ et 20 $, qui seront mises en circulation d’ici la fin de 2013, auront pour effigie le bras canadien Canadarm 2, le train Le Canadien, qui relie Toronto à Vancouver, et le mémorial canadien de Vimy. Les couleurs et les portraits présents sur les billets, eux, n'ont pas changé.

La Banque du Canada estime que les nouveaux billets de polymères devraient être dominants deux ans après leur mise en circulation, mais qu’il faudra plusieurs années avant que la série actuelle ne disparaisse.

Nouveaux éléments de sécurité

  • Encre en relief : Les gros chiffres désignant la valeur de la coupure, les épaules du portrait imprimé sur la face du billet et les mots «Banque du Canada», seront imprimés avec une encre en relief. Ces éléments de sécurité devraient permettre de distinguer rapi­dement et facilement les vrais billets des faux.
  • Chiffres cachés : En plus de la bande transparente, une feuille d’érable givrée au contour transparent a été ajoutée aux nouveaux billets en polymère. Au centre de la feuille d’érable, des chiffres cachés permettent de confirmer l’authenticité du billet. Ces chiffres peuvent être découverts en plaçant la feuille d’érable face à une source de lumière. 
  • Nouvelle bande transparente : Les nouveaux billets de polymères seront tous dotés d’une bande transparente. Selon la Banque du Canada, cette bande est la plus large jamais insérée dans un billet de banque et la première à contenir deux images holo­graphiques. Elle devrait rendre difficile la contrefaçon des nouvelles coupures.

Source : métro.com

 


  
Iles Caïmans, nouvelle série de billets de banque    [Posté le 24/04/2011]
 

GRAND CAYMAN (30 Mars 2011), Le Cayman Islands Monetary Authority (CIMA) va introduire une nouvelle série de billets, la série D, à partir de la semaine du 4 avril. La nouvelle série représente la première refonte complète des billets des îles Caïmans depuis que la monnaie locale a été introduite en 1972, et intègre des fonctionnalités innovantes pour augmenter de manière significative la protection contre la contrefaçon et de rendre les billets plus durable.
 
Les six coupures - les billets de 1 $, 5 $, 10 $, 25 $, 50 $ et 100 $ - ont été repensées, avec de nouvelles images et motifs et, dans le cas d'un de ces billet, une nouvelle couleur. Dans le même temps, bon nombre d'éléments familiers sur les billets précédents ont été maintenus afin d'assurer la continuité.
 
Visuellement, la série D met fortement l'accent sur le patrimoine et l'environnement des îles Caïmans, avec la plupart des billets un mise en avantde  la faune et la flore indigènes aux trois îles. L'expansion de la juridiction de sa tradition de marins dans un centre moderne de services financiers est également représenté. Chaque billet est orné d'un portrait récent de Sa Majesté la reine Elizabeth II, avec la crête des Iles Caïmans, et toutes les billets portent maintenant un aperçu de Grand Cayman, Cayman Brac et Little Cayman. (Auparavant, seuls les 25 $ avaient une image des îles.)

En accord avec le changement apporté par la Constitution 2009, la signature du ministre des Finances apparaît maintenant sur chaque billet, plutôt que celle du secrétaire des finances comme c'était le cas avec la série C, les billets précédents. La signature du directeur général de CIMA apparaît également sur chaque billet. Les couleurs prédominantes de la série C ont été conservés, à l'exception des 50 $, qui est maintenant à dominente violet.

La nouvelle série de billets était en développement depuis 2007. Le Président de la CIMA, M. George McCarthy, OBE, JP, a déclaré: "La Commission a estimé qu'il était opportun de procéder à une mise à jour complète des billets, d'une part, de moderniser un modèle qui n'avait pas beaucoup changé depuis la première 1972 de conception, et, d'autre part, de profiter des dernières fonctionnalités de sécurité disponibles. La longueur du processus, depuis la conception jusqu'à la mise en circulation, reflète l'ampleur du remaniement et les nombreuses composantes d'un tel projet. "
 
Le Premier ministre et le ministre des Finances, l'honnorable McKeeva Bush, OBE, JP, a salué la nouvelle émission : «Je suis satisfait de la conception de ces nouveaux billets, qui sont un rappel de nos magnifiques îles, trésors naturels. Je suis heureux aussi que la nouvelle série soit mise en circulation sous les auspices du ministère des Finances. Cela ajoute un marqueur de notre constitution toute récemment mise à jour ; le portrait de la Reine indiquant la poursuite de notre statut de Territoire d'outre-mer britannique. "
 
Comme précedement, CIMA va mettre en circulation la nouvelle série D à travers les banques de détail local. La délivrance se fera sur une base progressive. Le Directeur général, Mme Cindy Scotland, a expliqué: «Le public peut s'attendre à voir les $ 5 et $ 25 premières billets. Les autres dénominations suivront tandis que les billets actuellement en circulation seront progressivement retirés. Tous les billets déjà émis continueront d'avoir cours légal. "
 
Mme Ecosse a également noté l'importance de la sécurité de nouvelles fonctionnalités : "Beaucoup de réflexion et de travail ont été mis en oeuvre afin d'améliorer les éléments de sécurité et  augmentation le nombre des différentes caractéristiques de chaque coupure. Bien que les faussaires essaient toujours, les nouveaux billets seront beaucoup plus difficiles à falcifier, surtout si les gens savent ce qu'il faut rechercher et sont vigilants. J'exhorte chacun à prendre le temps de se familiariser véritablement avec les nouveaux billets afin qu'ils puissent mieux identifier les faux. "
 
Au cours de cette semaine (28 Mars au 1er avril), CIMA, en partenariat avec la Chambre de commerce de Grand Cayman et l'administration du district sur Cayman Brac devrait accueillir des sessions de formation sur la nouvelle série pour les banques, les détaillants et les forces de l'ordre. Un représentant de l'imprimeur des billets, De La Rue, animera ces présentations. Tout au long des prochaines semaines, CIMA diffusera également des documents d'information par les médias et dans les lieux publics. Cela comprend des affiches montrant les coupures et des prospectus en soulignant les caractéristiques "de sécurité visibles" des billets. Les affiches seront exposées dans les bureaux de poste et autres endroits très fréquentés. En outre, ce matériel sera accessible sur le site Web de la CIMA.

Source : www.cimoney.com.ky

 


  
Algérie : Création d'un nouveau billet de 2.000 DA    [Posté le 26/03/2011]
 

La Banque d'Algérie a annoncé jeudi dernier (24/03/2011), la création  d'un nouveau billet de banque d'une valeur de 2.000 DA (deux mille dinars) afin  d'assurer ''une disponibilité accrue'' de la monnaie fiduciaire.
Le Conseil de la monnaie et du crédit, réuni jeudi en session ordinaire  sous la présidence de M. Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d'Algérie,  " a édicté le règlement portant création d'un nouveau billet de banque d'une  valeur faciale de 2.000 dinars algériens", précise un communiqué de la banque  centrale. Le Conseil a également adopté le règlement ''portant émission et mise  en circulation'' de ce nouveau billet de banque, mais n'a pas donné de date  pour sa   mise en circulation.
La nouvelle coupure, "qui circulera concomitamment avec les autres billets  de banques, actuellement en circulation, contribuera au rafraîchissement de  la monnaie fiduciaire et à sa disponibilité accrue", précise la banque centrale.  
Cette nouvelle émission coïncide avec le 47e anniversaire de la création  de la monnaie nationale, précise la BA dans un communiqué.

Sourcre : www.elmoudjahid.com


  
Hong Kong : mise en circulation progressive des billets 2010    [Posté le 26/02/2011]
 
Les trois banques de Hong Kong émettrices de billets ( Standard Chartered Bank (Hong Kong) Limited, The Hongkong and Shanghai Banking Corporation Limited et Bank of China (Hong Kong) Limited ) ont annoncé la mise en circulation de la nouvelle série de billets millésime 2010. Les billets de HK$ 500 et HK$ 1000 sont disponibles depuis le 7/12/2010.
Les autres dénominations (20, 50 et HK$ 100) devraient être mises en circulation d’ici à la fin de cette année (2011).

Les billets de banque existants conservent leur valeur légale en parallèle de ces billets série 2010.


  
Philippines : nouvelle série de billets    [Posté le 26/02/2011]
 

La Bangko Sentral ng Pilipinas (Banque centrale des Philippines) a dévoilé la nouvelle série de billets de banque. Ils ont été mis en circulation le 16/12/2010 ; sont datés de 2010 et mesurent tous 160 x 66 mm. (cliquez ici pour voir la vidéo de présentation)

  • 20 pesos - portrait de Manuel Luis Quezón
  • 50 pesos - portrait de Sergio Osmeña
  • 100 pesos - portrait de Manuel Acuña Roxas
  • 200 pesos - portrait de Diosdado Pangan Macapagal
  • 500 pesos - portraits de Corazon C. Aquino et Benigno Simeon “Ninoy” Aquino, Jr.
  • 1000 pesos - portaits de José Abad Santos; Josefa Llanes Escoda, et Vicente Lim


  
L'Estonie devient le 17ème pays de la zone euro    [Posté le 01/01/2011]
 

Depuis ce 1er janvier 2011, l'Estonie est entrée dans la zone euro et utilise cette monnaie en lieu et place de la Couronne (Kroon).

Lire la dépêche AFP en cliquant ici...

Voir la vidéo annonce...

 

 

 


  
Canada : Fini les billets de banque canadiens en papier !    [Posté le 30/11/2010]
 

Fini les billets de banque canadiens en papier ! À compter de 2011, ils céderont peu à peu la place aux billets en plastique.

L'objec­tif principal de ce changement : freiner la contrefaçon, qui coûte chaque année plus de 3,4 millions de dollars au pays. Le Canada emboîte ainsi le pas à l'Australie - pre­mier pays à adopter le billet de plastique, en 1988 -, à la Roumanie, au Mexique et au Koweït, entre autres. La production actuelle d'un billet de banque canadien coûte neuf cents. L'introduction du polymère fera grimper les coûts, admet la Banque du Canada, sans toutefois préciser de combien. Mais au final, la note sera moins élevée : la durée de vie des billets de papier est de un à deux ans, celle des billets de plastique peut atteindre six ans. Ces derniers résistent même au passage dans la laveuse ! La Banque du Canada demeure discrète sur les nou­veaux billets. Même la valeur de la première coupure mise en circulation est un secret bien gardé ! Il faudra quelques années pour que tous les billets soient remplacés.

 

Source : François Guérard / www.lactualite.com

 


  
Danemark : nouveau billet de 200 couronnes    [Posté le 19/10/2010]
 

Le 19 Octobre 2010, un nouveau billet de 200 couronnes a été mis en circulation. La nouvelle série rend encore plus difficiles la contrefaçon ou la copie de billets authentiques. Les billets ont été conçus par l'artiste Karin Birgitte Lund et sont illustrés par des ponts danois et par les illustrations de découvertes préhistoriques.
Tous les billets danois émis depuis la substitution de la monnaie en 1945 peuvent être échangés à leur valeur nominale à la Danmarks Nationalbank.

(les billets de 500 et 1000 kroner ci-dessus sont des projets et non les design définitifs)

Sources : www.nationalbanken.dk


  
Billet commémoratif de 50 Cordoba au Nicaragua    [Posté le 16/09/2010]
 

Le 16 Septembre 2010, Banco Central de Nicaragua (BCN) a émis un nouveau billet de 50-cordoba en polymère pour commémorer le 50ème anniversaire de la banque. Ce billet mesure 141 x 67 mm et est le premier billet orienté verticalement dans l'histoire de la banque. Le recto représente le premier siège de la banque et le verso représente Somoto Canyon. Les billets de la même dénomination émis précédement circuleront en parallèle avec ce billet commémoratif, dont 6 millions d'exemplaires seront émis.

 

Source : www.bcn.gob.ni


  
Bahamas : nouveau billet de 10 Dollars    [Posté le 14/08/2010]
 
Recto : Sand dollar; blue foil patch; map; Stafford Sands.
Verso : Hope Town, lighthouse, Abaco with buildings and boats; coat of arms.
Solid security thread and 3-mm windowed security thread with demetalized BAHAMAS.
Watermark : Stafford Sands with electrotype 10 and Cornerstones.
Printer : DE LA RUE. 156 x 67 mm.
Date : 2009.
Signature : Wendy Craigg.
Intro : 2010.

Source : www.banknotenews.com


  
Costa Rica : début d'une nouvelle série de billets    [Posté le 11/08/2010]
 
Selon un article sur Aldia, la Banco Central de Costa Rica envisage de mettre en circulation un nouveau billet de 20.000 colones (38,70 $ US) le 11 août 2010. Il s'agit de la première dénomination dans une série entièrement nouvelle de billets qui remplaceront les coupures existantes. 10 millions de billets seront mis en circulation au début, avec 20 millions en réserve pour utilisation future.

 


  
Russie : nouveau billet de 1000 roubles    [Posté le 10/08/2010]
 
La Banque centrale de Russie a mis en circulation une version révisée du billet de 1000 roubles, en réponse à des quantités importantes de fraude impliquant la version actuelle.

Mardi, la Banque centrale a commencé à fournir la nouvelle version du billet aux banques régionales afin de terminer la mise en circulation de masse en Octobre de cette année. Vladimir Finogenov, chef de l'unité monétaire de la Banque centrale, a déclaré que la population russe remarquera des changements majeurs dans le billet qui comprend une bande de sécurité translucide, le logo de la Banque Centrale en couleurs changeantes, et une image légèrement plus foncée et plus raffiné de la chapelle du Kremlin Yaroslavl, et du portrait de Yaroslav le Sage, ainsi qu'un certain nombre de changements sur les ombrages de lignes et des marges.

La banque a déclaré que le billet de 1000 rouble représente 95% des cas de contrefaçon et que ce nouveau billet sera le plus infalsifiable du monde. La Banque centrale s'attend à ce qu'un milliard de ce nouveaux billets soient imprimés d'ici la fin 2011, afin de remplacer progressivement les anciens coupures, conçu en 1997 et révisée en 2004, qui resteront en circulation.

D'après les spécialistes, les faux billets sont de très haute qualité et sont très difficiles à distinguer des vrais, même à l'aide de détecteur à ultraviolet. Sur les 95% de faux billets découverts... 84% viennent du centre de la Russie - Moscou et sa région.

Selon des données de la Banque centrale, il y a 2,1 milliards de billets de 1000 roubles en circulation.

Source : nutmegcollector.blogspot.com / www.banknotenews.com


  
IBNS : Billet de l’année 2010    [Posté le 08/08/2010]
 
L’International Bank Note Society (IBNS) a choisi le billet de 2 dollars des Bermudes (issue de la toute nouvelle série de billet mis en circulation en 2009) comme billet de l’année 2010. Tous les ans, L’IBNS désigne, parmi une sélection de dix, un billet exceptionnel émis l’année précédente : le billet de 2 dollars des Bermudes a gagné haut la main. Le billet vainqueur représente, au recto, l’oiseau bleu des Bermudes (Sialia sialis) et, au verso, la Dockyard Clock Tower ainsi qu’une statue de Neptune. Comme tous les billets de cette série, le portrait de la Reine Elizabeth II apparait en petit format sur le recto. Ce portrait, que l’on nomme Machin Head, est le même - mais en effet miroir - que sur les timbres de la Royal Mail.

Les membres votant du Conseil de l’IBNS a désigné le billet de 2 dollars des Bermudes aux vues des éléments attrayants qui créent l’intérêt de la communauté sans cesse croissante de collectionneurs de billets et de ceux qui portent un intérêt dans le développement de la monnaie papier. Ils ont été sensibles à la combinaison de couleurs attrayantes et ont noté une très belle harmonie dans toutes les composantes de la conception. En outre, la gamme d’objets présents sur le billet est présentée de façon harmonieuse et permet à l'œil de s'attarder et de chercher des éléments de design, naturel et historique, qui ne sont pas immédiatement apparents.

L'un des facteurs prépondérant dans le choix des juges a été l’éventail de caractéristiques de sécurité, et ce, en dépit de sa faible valeur faciale. Il s'agit notamment du Optiks™ intégré dans le fil métallique, de la fenêtre sur le recto représentant l'île ; de l'hibiscus en filigrane, et, dans la partie supérieure du recto, le Cornerstone™, une fonctionnalité de filigrane sur les quatre coins du billet qui améliore de la durée de vie des billets de banque. Et, sur le verso, le Gemini™ fonction décrivant une boussole qui réagit en deux couleurs sous la lumière UV.

Réalisé par De La Rue et publié dans le cadre d'une nouvelle série par l'Autorité monétaire des Bermudes en Février 2009, cette série est la première refonte majeure des billets de banque des Bermudes depuis 40 ans. Le thème de la série était de mettre en avant les représentations des Bermudes, avec la beauté naturelle de la flore et la faune de l'île d'un côté et le patrimoine architectural de l'île de l'autre. Elaboré à partir d'un mémoire détaillé de l'Autorité monétaire des Bermudes, les dessins initiaux de la série ont été créés par Gene Bothwick, l'un des designers de longue date de De La Rue, qui pris sa retraite en 2007 après 23 années de service. Ces concepts ont été développés pour la production par les Départements Préliminaires des billets de De La Rue avec la contribution et les conseils de l'autorité monétaire.

Le IBNS félicite l’Autorité monétaire des Bermudes et De La Rue pour ce billet exceptionnel.

Source : IBNS Journal - Traduction David NISON


voir ce billet à la loupe...


  
Guatemala : nouveau billet de 200-quetzal le 10 Aout 2010    [Posté le 08/08/2010]
 
La Banque du Guatemala a annoncé qu'elle présentera un nouveau billet de 200 quetzal (25 dollars) le 10 août 2010 (initialement prévue pour Novembre 2009) en réponse à une demande élevée et au taux de contrefaçon du billet de 100 quetzal existant , qui a été publié avec amélioration de la sécurité le 6 Novembre 2009.
Le Q200 est imprimé par la société allemande Giesecke & Devrient, alors que le Q100 est imprimé par la société néerlandaise Joh Enschedé Banknotes. Les billets ont plus de 20 caractéristiques de sécurité, y compris du papier spécial, de l'encre UV, l'image latente, OVI, fil de sécurité, patch holographique, et l'impression laser.

Source : banknotesnews.com


  
Mauritanie : Emission d’un nouveau billet de banque de Cinq mille Ouguiyas    [Posté le 08/08/2010]
 
La Banque Centrale de Mauritanie a émis et commencé à distribuer une nouvelle coupure: le billet de Cinq mille Ouguiyas(Voir notre Vidéothèque). Cette émission intervient Cinquante ans après l’indépendance du pays qui a consolidé sa souveraineté économique, modernisé ses infrastructures et diversifié son tissu de production. La BCM a indiqué que l’Ouguiya, symbole de la souveraineté nationale du pays, doit répondre elle aussi aux impératifs de développement et accompagner la modernisation de la Mauritanie.

Ce nouveau billet qui doit faciliter les paiements dispose d’une face en français et d’une face en arabe. Cette dernière représente -comme motif principal- la Grande Mosquée Ibn Abbas de Nouakchott qui a été la première et, pendant longtemps, l’unique mosquée de la capitale mauritanienne fondée en 1957. Des ornements mauritaniens figurent en outre sur la face arabe du nouveau billet comme c’est déjà le cas pour les autres coupures de 200, 500, 100 et 2000 Ouguiyas émises en 2004. Le terminal de déchargement des wagons de minerai de fer dans le port de Nouadhibou est représenté comme motif accessoire sur la face française de ce qui est maintenant la plus grosse coupure en ouguiyas.

Le nouveau billet de Cinq mille est doté de signes de sécurité classique mais qui continuent à faire leurs preuves : le filigrane, une image à tons graduels gravée dans le papier représentant «un homme âgé et pensif» visible par transparence à contre-jour. De même, l’impression coûteuse en taille douce, repérable au toucher, sur les deux faces du billet, ne peut être reproduite, comme il a déjà été mentionné, ni par des machines à imprimer ni par des photocopieuses.
Sur le côté arabe du nouveau billet de banque, il y a, à gauche à côté du champ blanc, le Peak qui est un élément à image latente colorée qui fait apparaître des informations et des teintes différentes selon l’angle d’observation. A droite sur le même côté du billet, figure la bande holographique qui a pour motif la dénomination en chiffres. En fonction de la lumière et selon l’angle sous lequel, on l’examine, elle change de couleur et de forme. Cet élément de sécurité pratiquement infalsifiable se retrouve aussi sur les autres billets de 500, de 1000 et de 2000 Ouguiyas.

Source : Agence Mauritanienne d'Information


  
Vanuatu : billet de 10 000 vatu en polymère    [Posté le 29/07/2010]
 
La Reserve Bank of Vanuatu a commencée à émettre une nouvelle série de billets en commençant par un polymère de 10.000 vatu (US $ 100) introduit le 28 Juillet 2010, coïncidant avec le 30ème anniversaire de l'indépendance. Il s'agit de la plus grande dénomination dans le pays.
Odo Tevi, gouverneur, a déclaré: "La série de billets existants a fait l'objet de fortes pressions au cours des années, en particulier en ce qui concerne la durée de vie et les défis de contrefaçon. Il est évident que ces dernières années la plupart des pays de notre région ont modernisé leur monnaie, donc il est jugé approprié que, en cette 30ème année d'indépendance, la Reserve Bank of Vanuatu prend des mesures pour introduire une nouvelle série de billets de banque vatu modernisé".
Le nouveau billet porte sur le thème des technologies de télécommunication afin de refléter la récente libéralisation du marché des télécoms Vanuatu .
Ce billet est produit par Note Printing Australia.

 Source : banknotenews.com


  
Chili : nouveau billet de 20 000 pesos    [Posté le 29/07/2010]
 
Selon un communiqué de presse daté du 8 Juin 2010, la Banque Centrale du Chili a émis un nouveau billet de 20.000 pesos (36,50 $ US) à compter du 28 Juillet 2010. De couleur orange cuivré et mesurant 148 x 70 mm, ce billet, réalisé en papier de coton, est la troisième dénomination d'une nouvelle famille de billets, qui représentent toutes les beautés naturelle du pays.
Le recto comporte un portrait de Andres Bello basée sur une peinture de l'artiste français Raymond Monvoisin (1790-1870) appartenant à l'Université du Chili. A côté du portrait est présenté le cœur de Copihue, la fleur nationale, et Antu, un symbole représentant le soleil Mapuche qui fertilise le sol.
Le verso représente Salar de Surire Monument, situé dans le nord du Chili dans la région d'Arica et Parinacota. Il contient également l'image d'un flamant du Chili, un oiseau qui vit dans les zones d'eau peu profonde, douce ou salée dans tout le pays.

Source et infos complémentaires : nuevosbilletes.cl


  
Syrie : nouveaux billets de 50, 100 et 200 pounds    [Posté le 27/07/2010]
 
Les trois billets ont été mis en circulation le 27/07/2010 et sont datés de 2009. Ils sont signés par Adib Mayaleh, Governor and Mohammad Naji Al-Otri, Minister of Economy.

Crédit image : banknotenews.com


  
République Dominicaine : nouveau billet de 20 pesos oro    [Posté le 23/07/2010]
 
Selon un communiqué de presse, le 1er Juillet 2010, la Banque centrale de la République Dominicaine a mis en circulation un nouveau billet de 20 pesos oro  (0,55 USdollar) identique au P-169, mais maintenant imprimés sur du polymère. Plus d'information ici..

 


  
Emission d'un billet commémoratif de 500 Francs Congolais    [Posté le 05/07/2010]
 

L'Institut d'Emission informe le public qu'il met en circulation, à partir du 30 juin 2010, un nouveau billet de banque de dénomination 500 Francs Congolais, commémoratif du Cinquantenaire de l'Indépendance de la République démocratique du Congo.

Ce billet anniversaire circulera concomitamment avec celui de la même valeur et de la même dénomination de couleur bleue. Ce dernier billet continue à avoir cours légal et à être utilisé sans restriction dans l'acquisition des biens et services ainsi que le règlement des dettes. (Longueur : 151 mm / Largeur : 70 mm).

* Le papier utilisé est de 100 % coton, non fluorescent, de couleur blanche à nuance ivoire ;

* le filigrane est placé dans la partie droite du billet. Il est constitué d'une tête d'Okapi de tons dégradés et visible par transparence;

* des fibres de sécurité sont incorporées dans le papier: deux de couleurs rouge et bleue visibles à l'œil nu et deux marbrées de couleurs bleue et jaune visibles sous lumière ultraviolette.

Au recto : Teinte dominante : Vert ;  Motif principal : Port de Matadi ; Motif secondaire : Carte de la République démocratique du Congo.

Au verso : Teinte dominante: Vert ; Motif principal : Pont de Kinsuka ; Motif secondaire : Logo du Cinquantenaire de l'indépendance.

Source : www.lobservateur.cd

 


  
Nouvelle série de billets au Costa Rica    [Posté le 22/05/2010]
 
Le 27 avril 2010, Banco Central de Costa Rica a dévoilé une nouvelle série de billets qui remplaceront les coupures existantes. La première dénomination à être mise en circulation (peut-être en août 2010) sera le 20.000 colones représentant l'écrivain Carmen Lyra. Suivront ensuite les 2.000 colones en Septembre ou Octobre, et les autres dénominations en fin d'année, sauf pour les 50.000 colones.

Le recto de chaque billet dépeint le portrait d'un personnage célèbre du Costa Rica ; le verso est illustré par la flore et la faune caractéristiques des six écosystèmes qui existent dans le pays. Les billets sont imprimés par la société Oberthur Technologies, et il semble que toutes les dénominations, à part le 1.000 colones , soient protégées par du fil de sécurité de type Crane. Le billet de 1.000 colones sera vraisemblablement imprimé sur polymère.


 <<  1  2  3  >> 

Admin

  

| David Nison - monnaiesdumonde.net © 2003-2014 | Droits réservés | Ajouter aux favoris |

International Bank Note Society
Ce site est le reflet d'une collection personnelle de billets de banque. Il n'a pas de but économique, géopolitique ou historique.
Certains billets présentés n'ont plus cours légal ; certains pays émetteurs n'existent plus, ont changés de nom, de monnaie...


- Site créé à l'aide du CMS DomPHP. Logiciel libre distribué sous licence GPL