Insolites

Encyclopédie

visiter mon site marchand monnaiesdumonde-shop.fr

Statistiques

  • Billets présentés : 3164
  • Pays / Emetteurs : 295

Insolites

Moyens de paiement insolites ; Articles de collection ; Curiosités


  • Billets funéraires

    Les billets funéraires (ou Hell Banknotes) sont utilisés dans les cérémonies funéraires dans de nombreux pays asiatiques (Chine, Hong-Kong, Ile Maurice, Vietnam …) afin de fournir aux défunts de l'argent et des biens dans l'au-delà.
    Le terme « Hell » (enfer) désigne le lieu où vont les morts, et ne revêt pas la même connotation négative que dans le monde chrétien.
    Une grande variété de billets sont produits, de tailles, de couleurs et de ‘valeurs faciales’ différentes. Plus le défunt est riche, plus la quantité de billets funéraires brulés lors des obsèques est importante.
    Cette tradition ancestrale est toujours respectée de nos jours.

  • Monnaie de Bambou

    A la fin du XIXéme et au début du XXéme siècle, les communautés chinoises de la province de Jiangsu ont utilisé des plaquettes de bambou comme monnaie : supports dénués de valeur dont la garantie était constituée par le nom de la firme émettrice figurant dessus sous forme d'idéogrammes. Elles mesurent une dizaine de centimètres.

  • Brique de billets réformés

    Les billets de banque qui parviennent à un comptoir de la Banque Centrale Européenne soit directement, soit par l’intermédiaire du réseau des agences, sont soumis à un test d’authenticité et de qualité sur des machines spéciales : les billets en bon état sont remis en circulation ; les billets abîmés et/ou salis reconnus comme authentiques sont immédiatement détruits. Ceux que la machine ne peut pas authentifier avec certitude sont mis de côté pour être contrôlés manuellement.

    Pour la destruction des billets, la Banque Centrale Européenne utilise, entre autre, le broyage. Les machines utilisées ont un broyeur intégré qui reconnaît les billets authentiques mais devenus inutilisables, et qui, suite à un contrôle d’authenticité, détruit les billets impropres à la circulation. Ce procédé produit des confettis de billets qui sont pressés avant d’être envoyés dans les usines d’incinération.

  • Palestine

    ‘Monnaie de nécessité’ ou ‘Obligations militaires’ émises sur décision du Roi Farouk d’Egypte en 1948 en vue de lever des fonds de soutient pour l’armée de son pays afin de soutenir la Palestine alors en guerre contre Israël.

    Traduction : "L’organisation de la vallée du Nil pour sauver Palestine" ; "Adoptée par le ministère des affaires sociales" ; "Signature du président" ; "Signature du trésorier"

  • Liangpiao

    Liangpiao : coupons chinois qui servaient pour acheter du riz, de la farine, du blé...
    C'est dans les années 50 que la Chine a commencé à appliquer sur tout son territoire un système de rationnement des produits de base en raison des pénuries de marchandises. Pour satisfaire les besoins de chacun, il s'agissait de respecter scrupuleusement ce système d'offre. Les tickets couvraient toutes sortes de domaines, des vêtements à la nourriture en passant par le logement ou les transports...
    Les produits de première nécessité étaient tous fournis en quantités limitées aux habitants, notamment les aliments, comme le glutamate de sodium, les oignons, le gingembre, etc. Même le linge, les parapluies ou le dentifrice étaient fournis selon cette règle. A Shanghai, on a ainsi émis des tickets pour le papier hygiénique ou les mouchoirs.
    Quelle que soit la denrée recherchée, quel que soit le produit désiré, il fallait faire avec ces tickets de rationnement. On peut avoir la plus grosse fortune du pays, impossible d'acheter quoi que ce soit sans ces précieux sésames. Sans ticket, on était contraint de rester l'estomac vide.
    Ce type de coupon fut utilisé des années 1950 aux années 1990.
    Des coupons de rationnement similaires existaient aussi pour le tissu, l'huile et la viande et, dans les années 1990, pour l'essence.
    Les rations étaient de 15 kg pour les hommes et 13 kg pour les femmes de blé, farine ou riz par mois, 1/2 litre d'huile par mois et 6 m de cotonnade par an.

  • Présidents des USA

    Étonnante série de billets factices : un billet pour chacun des 44 présidents des États-Unis d'Amérique.
    La valeur faciale de chaque billet est de 1 million de dollars. Sur le recto de chaque billet est indiqué l'année de début (en bas, à gauche) et l'année de fin (en bas, à droite) de leur présidence. Le verso montre la maison, un lieu ou un monument évoquant le président.
    Le numéro de série de chaque billet est composé de : l'initiale du Prénom (le préfixe), l'année de début et de fin du mandat et l'initiale du Nom (le suffixe). Par exemple : le billet 'George Bush' (43ème président) porte le numéro de série G20012009B.
    Ces documents ne sont pas des billets de banque mais des objets de collection. Ils n'ont aucune valeur légale.

  • Australie World Expo 88

    Billets ayant cours légal dans l'enceinte de World Expo 88 uniquement et du 30 avril au 30 octobre 1988.

  • Emprunt Russe

    Emprunt Russe (loan bond)


Pour l'achat de billets de banque de collection, visitez mon site www.monnaiesdumonde-shop.fr

Ce site est le reflet d'une collection personnelle de billets de banque. Il n'a pas de but économique, géopolitique ou historique. Certains billets présentés n’ont plus cours légal dans leur pays d’origine ; certains pays et/ou certaines devises n’existent plus.
La copie du site, de son contenu (même partiel) et la redirection des images sont strictement interdites. © David NISON - 2003/2017 - Tous droits réservés