L'histoire du dollar des Etats-Unis d'Amérique

Avant la Guerre d'Indépendance

On utilisait dans les colonies américaines plusieurs moyens de paiement. Le troc en constituait un élément important. D'autre part, les monnaies utilisées étaient d'une grande variété : dollar espagnol, louis français, pièces fabriquées par des particuliers, jetons en cuivre...

En 1775, Le Congrès Continental décide de créer une monnaie pour le financement de la Guerre d'Indépendance. Paul Revere dessine les plaques de gravure d'un billet qui sera appelé le Continental. Sa valeur, très vite dépréciée, rend populaire l'expression "cela ne vaut pas un Continental".

Après ratification de la Constitution, le Congrès passe le "Mint Act" du 2 avril 1792 qui établit un système monétaire de pièces avec le dollar comme monnaie de référence. Par cette loi, les Etats-Unis deviennent le premier pays à adopter un système monétaire décimal. Les premières pièces américaines sont frappées en 1793 à Philadelphie.

Le Gouvernement n'émet pas de billet avant 1861. Pendant les années intermédiaires cependant, des Bons du Trésor sont émis par intermittence durant les périodes de "stress" financier, comme la Guerre de 1812, la Guerre contre le Mexique en 1846...

Durant la même période (1793-1861), 1600 banques privées environ sont autorisées à émettre leurs propres billets par des Chartes d'Etat. Plus de 7000 variétés de billets sont donc en circulation!
Le Gouvernement vote finalement la loi du 17 juillet 1861, autorisant le Département du Trésor à émettre des billets pour financer la Guerre de Sécession.

Cependant, de 1863 à 1929, le Gouvernement permet à des milliers de banques d'émettre leurs propres billets en vertu des lois de 1863 et 1864, les  "National Banks Acts". Ils sont appelés "National Banks Notes" mais, contrairement aux précédents billets émis par les Etats, ils sont imprimés sur du papier autorisé par le Gouvernement et leur apparence est à peu près similaire.
En 1913,  le Système de la Réserve Fédérale est voté par le Congrès. Cette loi autorise les Banques Fédérales à émettre de la monnaie. En 1914, les Banques Fédérales commencent à émettre des billets et aujourd'hui ces billets sont les seuls à être fabriqués par le Bureau of Engraving and Printing.

  

Aujourd'hui

Plus de 99% des billets américains actuels en circulation sont fabriqués par la Réserve Fédérale. Le reste, U.S.Notes ou Legal Tender Notes, sont encore en circulation mais ne sont plus fabriqués.
Les billets de la Réserve Fédérale sont imprimés et émis en coupure de 1, 2, 5, 10, 20, 50, et 100 dollars. Les billets de 500, 1000, 5000 et 10000 n'ont pas été imprimés depuis 1946.
La loi sur la Réserve Fédérale implique qu'un délai adéquat soit respecté pour la mise en circulation des billets.
Le Système de la Réserve Fédérale, institué par le Congrès en 1913, émet les billets de ses 12 Réserves Fédérales de District, qui ont un bureau dans la ville la plus importante et possèdent des banques dans les autres villes. Chaque District est désigné par un numéro et une lettre correspondante de l'alphabet (Boston 1 A, New York 2 B, Atlanta 6 F par exemple).
 
Le Bureau of Engraving and Printing, division du Département du Trésor, produit les billets du Système de la Réserve Fédérale pour remplacer les billets usagés ou pallier à la croissance économique. Les Banques de la Réserve Fédérale émettent leur monnaie en fonction des besoins du District.
Le nom de la Banque qui a autorisé le billet apparaît sur la bordure du sceau noir de la Réserve Fédérale à gauche du portrait. La lettre du District est au centre du sceau et commence les deux numéros de séries en haut à droite et en bas à gauche. Le numéro de District apparaît à quatre endroits sur le billet, de chaque côté, au-dessus et en dessous du centre. Un billet commandé par la Banque Fédérale d'Atlanta, par exemple, indiquera la lettre F au centre du sceau de la Réserve Fédérale et au commencement des deux numéros de séries, ainsi que le nombre 6 à quatre endroit sur le billet.

Depuis 1862, tous les billets étaient imprimés à Washington, D.C. Pour pallier à une demande croissante, un second bureau a été ouvert à Fort Worth, Texas en avril 1991.
Tous les billets portent la mention Washington, D.C., en dessous du numéro de série. Les billets imprimés à Fort Worth portent la mention FW en plus.

Pour éviter la fausse monnaie, plusieurs mesures de sécurité ont été prises dans la fabrication du billet. La composition du papier est spéciale : il est fait de coton et de lin avec des fibres rouges et bleues. Même si le papier est fabriqué par une société privée, il est illégal de produire ou d'utiliser ce papier excepté sur autorisation spéciale. L'encre utilisée est fabriquée exclusivement au Bureau of Engraving and Printing des billets. La formule est bien sûr tenue secrète. Depuis 1991, les billets sont également renforcés d'un fil de polyester et de caractères en micro-impression.

Numéros de séries

Les numéros de séries, sur la droite du portrait, près de la signature du Secrétaire au Trésor, indiquent l'année à laquelle le dessin du billet fut utilisé pour la première fois. Si un changement mineur intervient et qu'il n'est pas nécessaire de créer une toute nouvelle plaque de gravure, comme par exemple en cas de changement de Secrétaire au Trésor, une lettre est ajoutée pour indiquer un léger changement depuis l'édition originale : 1935C indique, par exemple, que la version originale a été modifiée trois fois depuis le début.
Le numéro de série apparaît à deux endroits, en haut à droite et en bas à gauche, sur le côté face de tous les billets américains. Sur les billets actuels, les numéros de série sont composés de huit numéros et de deux lettres (une lettre préfixe et une lettre suffixe). Pas un seul billet n'a le même numéro de série. Chacun d'entre eux est unique. Les billets sont numérotés par lots de 100 millions. Chaque lot a un suffixe différent commençant par la lettre A et allant jusqu'à Z par ordre alphabétique, (le O est exclu pour éviter la confusion avec le zéro).

 

Pour en savoir plus...

L'origine du signe dollar : elle est controversée. Cependant la théorie la plus largement admise est la suivante : le signe du dollar serait la résultante d'une évolution du peso espagnol ou mexicain "P's". Le signe S progressivement écrit par dessus le P aurait donné le signe $.
 
Le terme dollar, appliqué à la pièce espagnole tout d'abord,  proviendrait du terme allemand "thaler" dérivé de "thal" et signifiant "vallée". Le thaler était une large pièce d'argent utilisée au quinzième siècle, de taille à peu près équivalente au huitième espagnol. Un grand nombre de ces pièces allemandes furent émises par le Comte de Schlick dans la petite ville de Joachimsthal en Bohème et appelées Joachimsthalers d'où l'abréviation "thalers" qui devint dollar en anglais. Le nom fut donné à la pièce espagnole qui lui ressemblait par sa taille et son poids.

Production : le Bureau of Engraving and Printing produit 38 millions de coupures par jour pour une valeur d'environ 541 millions de dollars. 95 % des coupures imprimées chaque année sont utilisées pour remplacer des coupures en circulation. 48% des coupures imprimées sont des coupures d'un dollar.

Le Département du Trésor édita les premières coupures papier en 1862 pendant la Guerre de Sécession par manque de pièces de monnaie et pour financer cette guerre.

Poids moyen d'un billet : 0.032 ounces (1 ounce=28,3495 g)
Composition : un billet américain est composé de 25% de lin et de 75% de coton.
Durée de vie : un billet peut être utilisé un maximum de 4000 fois avant de se déchirer.
Vie moyenne des billets en fonction de leur valeur :

$1     --> 18 mois
$5     -->   2 ans
$10   -->   3 ans
$20   -->   4 ans
$50   -->   9 ans
$100 -->   9 ans

Personnages et emblèmes : chaque billet comporte un personnage célèbre côté face et un bâtiment ou un emblème côté pile.

Taille du billet actuel : 2,61 inches de large sur 6,14 inches de long, épaisseur de 0.0043 inches.
(1 inch=25,4mm)

Le plus gros billet en circulation est le billet de 100 dollars (depuis 1969).

Le Sceau Américain : la face et le revers du Sceau américain apparurent  pour la première fois sur le billet de 1 dollar en 1935.

"In God We Trust" apparut en 1957 pour la première fois et s'est généralisé, à partir de 1963, sur tous les billets.

Le plus gros billet jamais émis: un billet de 100 000 dollars ($100000 Gold Certificate, Serie 1934). Ces billets émis du 18 décembre 1934 au 9 janvier 1935, furent utilisés pour des transactions entre les banques de la Réserve Fédérale.

Les plus petits billets jamais émis : pendant la Guerre de Sécession, le Département du Trésor fut obligé de mettre en circulation des billets de 1, 5, 25 et 50 cents car les gens thésaurisaient les pièces pour leur valeur intrinsèque, ce qui entraînait une raréfaction des pièces de monnaie

La seule femme dont le portrait est apparu sur un billet américain : Martha Washington en 1886 et 1891.

Contrefaçon et reproduction :  nous vous conseillons de consulter le site du U.S.Secret Service pour en savoir plus.

Source : france.usembassy.gov



Pour l'achat de billets de banque de collection, visitez mon site www.monnaiesdumonde-shop.fr

Ce site est le reflet d'une collection personnelle de billets de banque. Il n'a pas de but économique, géopolitique ou historique. Certains billets présentés n’ont plus cours légal dans leur pays d’origine ; certains pays et/ou certaines devises n’existent plus.
La copie du site, de son contenu (même partiel) et la redirection des images sont strictement interdites. © David NISON - 2003/2017 - Tous droits réservés